LYES HAMMADOUCHE

L’acier de la corde sciera le décor

2016, Dimensions variables, Laiton, PLA noir d’impréssion 3D, métal déployé, Treuil, lentille, Ampli, hautparleurs, micros, câbles en acier.

 

Au sol : un treuil, des poulies ; puis, comme en apesanteur sur un réseau de câbles aussi tranchants que des lames, de curieuses formes hybrides, hésitant entre un assemblage de solides platoniciens et un champ de mines antipersonnelle. une improbable Chapelle Sixtine post-industrielle. Parcourue d’une symbolique métaphysique, l’installation qu’il a conçu in situ n’a pas pour autant l’ambition de glorifier la fixité du « Ciel des Idées »: car, dans cette mécanique céleste, toute stase de l’origine est minée de l’intérieur par un processus d’érosion, qui interdit toute auto-ligature d’un système dans la perfection de son ingénierie.

 

 

partenaires

galerie Jérôme Pauchant