LYES HAMMADOUCHE

Ignite

2016, 30x30x80cm. Aluminium sablé, hêtre, PLA noir d’impréssion 3D, pièces mécaniques, moteur, composants éléctroniques.

Une boule de cristal repose sur trois roues activées par des moteurs. Elle semble immobile du fait de sa transparence pourtant elle tourne. Trois lasers la traverse de part en part et projettent aux murs les diffractions et aspérités crées par les défauts de surfaces de la sphère. Alors que la sphère semble parfaite et immobile, les lasers qui la mettent à l’étude viennent en trois points en sonder la surface microscopique autant que la forme macroscopique de la forme géométrique. Formellement proche d’un planétarium et inspirée de la récente démonstration de l’existence des ondes gravitationnelles, permises par des lasers, la sphère de Giotto confond la rationalité de l’étude scientifique au mysticisme des pratiques divinatoires.

 

PARTENAIRES

ENSAD / ENSADLAB / ENS / SACRE / PSL

Palais de Tokyo

galerie Jérôme Pauchant