LYES HAMMADOUCHE

invisible

hand

2014, Techniques mixtes, 7x4,35x2m, Collaboration

avec Ianis Lallemand.

Trois néons oscillent dans la vitrine embrumée d’une ancienne banque. Leurs balanciers, réglés sur des rythmes différents, se synchronisent et se désynchronisent, produisant un ballet lumineux hypnotique. Le titre est emprunté au principe d’Adam Smith: L’ordre économique devant s’établir par la moyenne du

chaos dérégulé.

partenaires

ENSAD / ENSADlab / ENS / SACRE / PSL

Galerie Rhinocéros